Si cette page ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.

 

Le SIES, LE syndicat indépendant !

 

Site internet du S.I.E.S.

syndicat national


CLASSE

EXCEPTIONNELLE

Guide d'aide

à la saisie

sur i-prof



Suivez le SIES


Site internet du S.I.E.S. syndicat national


Soutenez le

syndicalisme

indépendant,

sans

concession,

saNS

compromission.

 

Rendre leur légitimité aux professeurs.

Tandis que les autres organisations syndicales rivalisent de démagogie pour s’opposer à toute forme de sélection à l’entrée du supérieur, à la prise en compte de prérequis ou « d’attendus » pour l’accès à certaines filières universitaires et au rétablissement du redoublement, le SIES se félicite que l’avis rendu collégialement en conseil de classe par les professionnels experts que sont les professeurs soit à nouveau pris en compte. Cela permettra aux élèves de poursuivre leurs études dans une filière où ils auront de réelles chances de réussir. Cela va responsabiliser à nouveau les élèves, dont le travail et les résultats obtenus conditionneront la suite de leur scolarité, et les familles à qui incombe l’essentiel de l’éducation et du suivi de l’élève. Il était grand temps de rendre leur légitimité aux professeurs, c’est une première étape dans la voie de leur revalorisation morale et sociale.

Le SIES n’est pas défavorable à une réforme du lycée et du baccalauréat afin de corriger les années d’errance qui ont conduit inexorablement à la perte de valeur de ce diplôme, promis à tous ou presque par nos dirigeants successifs, et à un taux d’échec catastrophique en Licence. Cette réforme doit s’inscrire dans le cadre d’une refondation de l’école Républicaine aux antipodes de celle conduite par les ministres Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem.

Le SIES rappelle son attachement au baccalauréat comme premier grade universitaire et exige le maintien d’épreuves finales, terminales, anonymes et nationales.

Le SIES est donc opposé à la suppression des filières, à la réduction du baccalauréat à quatre épreuves et à l’introduction du contrôle continu. Nous dénonçons les dérives du système actuel où les correcteurs et évaluateurs du baccalauréat sont parfois soumis à des pressions pour relever les notes ; nous refusons que les professeurs soient livrés tout au long de l’année à la pression exercée par les élèves, les familles et la direction de l’établissement pour abaisser les exigences ou augmenter les notes dans le cadre du contrôle continu.

Les annonces du ministre sur le recentrage de l’Ecole sur les fondamentaux (la lecture, l’écriture, le calcul) et sur la mise en place d’une dictée quotidienne sont louables.

Nous ne pouvons que nous féliciter de son volontarisme quant à l’interdiction du téléphone portable à l’école primaire et au collège à compter de la rentrée 2018. Nous attendons maintenant de connaître les consignes du ministre qui permettront aux personnels de faire respecter cette interdiction, quand dans de nombreux établissements l’autorité des professeurs et des CPE est quotidiennement remise en question, voire bafouée, par des familles et des élèves évoluant parfois dans l’impunité la plus totale.

De nombreux professeurs affectés en collège sont confrontés à l’absurdité de l’évaluation par compétences et viennent de passer un trimestre à cocher des cases dans des logiciels façon « usine à gaz ». A l’exception d’indécrottables pédagogistes, tout le monde s’accorde sur le fait que le bulletin trimestriel bariolé de couleurs en fonction des compétences acquises, en cours d’acquisition ou non acquises, est incompréhensible par le collégien, sa famille et même par le conseil de classe. Le SIES revendique le retour à une évaluation chiffrée des savoirs et des savoir-faire.

La revalorisation morale et sociale des professeurs et des CPE passe également par une revalorisation matérielle. Le rétablissement de la journée de carence à compter du 1er janvier 2018 constitue une mesure démagogique, inefficace, vexatoire et injuste qui pénalisera financièrement les personnels les plus fragiles. Le gel du point d’indice pour l’année 2018 conjugué à l’augmentation de la retenue pension civile va entraîner une nouvelle baisse du pouvoir d’achat des fonctionnaires.

Le SIES revendique une véritable revalorisation : revalorisation significative des grilles indiciaires des CPE et des différents corps de professeurs et augmentation de la valeur du point d’indice.

Toute l’équipe du SIES se joint à moi pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année.

Jean Baptiste VERNEUIL - Président du SIES

Cliquez ici pour télécharger le communiqué au format .pdf pour impression, tractage et affichage.


CLASSE EXCEPTIONNELLE Guide d'aide à la saisie sur i-prof

Les responsables du SIES ont élaboré un document pour vous guider étape par étape lors de votre candidature sur i-prof (cliquez ICI pour le télécharger).

Les candidatures pour la campagne de promotion 2017 à la classe exceptionnelle s'effectuent du 8 au 22 décembre 2017.

Cliquez ICI pour consulter la page de notre site internet consacrée à la promotion à la classe exceptionnelle. Accédez à des informations exhaustives.


La Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat (GIPA) reconduite pour 2017.

Le décret 2017-1582 du 17 novembre 2017 prolonge pour l’année 2017 l'indemnité dite de Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat (GIPA). Pour sa mise en œuvre, la période de référence est fixée du 31/12/2012 au 31/12/2016. Utilisez notre calculateur pour savoir si vous pouvez bénéficier de la GIPA 2017 et calculer son montant (cliquez ICI).


Deux professeurs principaux en terminale.

Suite à la publication du décret 2017-1637 du 30 novembre 2017 deux professeurs principaux seront désignés dans les divisions de terminale des lycées d'enseignement général et technique et des lycées professionnels à compter du 1er décembre 2017. Chacun percevra la part modulable de l’ISOE (indemnité de suivi et d’orientation des élèves) dont le montant s’élève à 906,24 euros brut / an. Il n’existe pas de hiérarchie entre les deux professeurs principaux, qui peuvent se répartir le travail et s’organiser à leur guise. L’attribution de la part modulable de l’ISOE à un professeur supplémentaire constitue une reconnaissance financière de la charge importante de travail dans le cadre de l'orientation des élèves de terminale.


Report d’un an des mesures du protocole PPCR. Quelles conséquences ?

Cliquez ICI pour visualiser les nouvelles grilles indiciaires.

Le gouvernement a décidé de reporter d’un an les trois mesures du protocole PPCR.

- La seconde étape du « transfert primes / points » (5 points) qui devait avoir lieu de 1er janvier 2018 est reportée au 1er janvier 2019. L’indice majoré de tous les professeurs et CPE a été augmenté de quatre points en janvier 2017. Le « transfert primes / points » est une opération blanche qui permet d’avoir un indice majoré supérieur (sans augmentation du traitement net puisqu’une somme équivalente est déduite) ce qui est profitable aux fonctionnaires au moment de faire valoir leurs droits à la retraite.

- La revalorisation indiciaire qui devait avoir lieu le 1er janvier 2019 est reportée au 1er janvier 2020.

- Le 7ème échelon de la hors classe des professeurs certifiés, professeurs d’EPS, des PLP et des CPE (indice majoré 821) sera re-créé au 1er janvier 2021 au lieu du 1er janvier 2020.

Rappel de la position du SIES sur l'arnaque que constitue le protocole PPCR (suppression du grand choix et du choix, mise en place des RDV de carrière) et rappel de la position du SIES sur la scandaleuse suppression de la bi-admissibilité.

Absence de revalorisation du point d’indice - Augmentation de la retenue pension civile

- L’augmentation annuelle du taux de la retenue pension civile va se poursuivre jusqu’en 2020. Le taux va passer de 10,29 % à 10,56 % au 1er janvier 2018 entraînant une baisse du traitement net des fonctionnaires.

- Le gouvernement a également décidé de ne pas revaloriser le point d’indice dont la valeur reste fixée à 56,2323 euros brut. Cela va accentuer la perte de pouvoir d’achat des fonctionnaires.


La réussite scolaire d’un élève n’est pas un droit, elle se mérite par le travail et les efforts fournis.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué au format .pdf pour impression, tractage et affichage.


Aider et renforcer LE syndicat indépendant : Le SIES se présente à tous les scrutins nationaux (CAPN) depuis 2008. Il déposera évidemment des listes nationales lors des élections professionnelles de novembre 2018 (CTM et CAPN) et a pour objectif de déposer des listes académiques (CTA et CAPA) partout où cela sera possible. Si vous partagez les valeurs et les revendications du syndicat indépendant et si vous souhaitez soutenir ses actions, vous pouvez participer, même en tant que simple sympathisant-e, à son développement et ainsi aider le syndicat qui défend vos intérêts matériels et moraux et qui porte vos idées. Contactez-nous afin de nous informer que vous accepterez de figurer sur les listes que le SIES déposera aux élections professionnelles de novembre 2018 (position éligible ou non éligible afin d'avoir le nombre de candidats requis pour déposer la liste). Nous vous recontacterons. Lien vers le formulaire de contact.


Notre site internet et toutes les informations et publications qu'il contient sont rendus possibles par le travail bénévole des responsables du SIES et par le paiement régulier de leur cotisation syndicale par les adhérents du SIES. Le syndicat n’emploie pas de secrétaire, l’ensemble du travail syndical est réalisé par des professeurs qui communiquent leur numéro de téléphone personnel aux adhérents. Le SIES est financièrement indépendant. Cela garantit sa pleine indépendance de pensée et d’action. Le SIES ne reçoit pas de subventions et refuse les ressources publicitaires, contrairement à d’autres syndicats confédérés grassement subventionnés avec de l’argent public à tel point qu’ils pourraient fonctionner sans adhérents.


Pour adhérer au syndicat indépendant, cliquez ICI


Nous voulons être, et rester, des professeurs,

et non devenir des animateurs socio-culturels !

 

Défense de l'école Républicaine.

Pas d’émancipation sans instruction !

Le SIES, le syndicat qui défend la transmission des savoirs, des savoir-faire et l’autorité des professeurs.

Le SIES, le syndicat qui défend votre liberté pédagogique et la reconnaissance de vos compétences disciplinaires.

Le SIES, le syndicat qui refuse que les professeurs deviennent des animateurs socio-culturels.

 

Indépendance idéologique

Le SIES regroupe des adhérent(e)s aux idées politiques différentes, mais qui partagent les mêmes revendications professionnelles et syndicales.

L’indépendance idéologique inscrite dans les statuts et le règlement intérieur du SIES implique que ses dirigeants ne doivent exercer aucune responsabilité que ce soit dans un parti politique ou une association assimilée.

Le SIES traite exclusivement de sujets en lien avec l’Ecole et la corporation.

Sans compromission et quelle que soit la couleur politique du gouvernement, le SIES combat les réformes qu’il juge contraires aux intérêts de l’école républicaine et aux intérêts matériels et moraux des professeurs.

Ne pas adapter ses revendications, ni adoucir ses propos, selon que la gauche ou la droite soit au pouvoir, ne pas trahir ses mandats historiques et les convictions de ses adhérents et sympathisants, c’est cela la véritable indépendance syndicale !

 

Indépendance financière

Le SIES ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée. Le SIES refuse les ressources publicitaires et ne cherche pas à vous vendre un « pack » banque / assurance / mutuelle / syndicat.

Le fonctionnement du SIES repose exclusivement sur les cotisations des adhérent(e)s.

L’ensemble du travail syndical est réalisé bénévolement par des professeurs qui communiquent leur numéro de téléphone personnel aux adhérent(e)s.

Le SIES ne dépend de personne et n’a de compte à rendre qu’à ses adhérent(e)s.

 

 

Adhérez au SIES

Soutenez notre action. Soutenez le syndicalisme indépendant

Au SIES, la cotisation court sur 365 jours consécutifs. Vous pouvez donc adhérer à n'importe quel moment de l'année.