fiches pratiques - votre carrière

Promotion à l'échelon spécial de la classe exceptionnelle

des professeurs certifiés, des professeurs d'EPS,

des professeurs de lycée professionnel

et des conseillers principaux d'éducation

Campagne 2021

retour aux "fiches pratiques"

 

Contingents de promotions pour la campagne 2021 par académie et par corps (certifiés, professeurs d'EPS, PLP, CPE).

 

La classe exceptionnelle des professeurs certifiés, des professeurs d’EPS, des professeurs de lycée professionnel et des conseillers principaux d’éducation comporte un échelon spécial, situé au dessus du 4ème échelon. Il s’agit de la Hors échelle A (qui se décompose en 3 chevrons : HeA1, HeA2, HeA3).

- Grille indiciaire et traitements des professeurs certifiés, d'EPS, des PLP et des CPE

Il n’y a pas d’échelon spécial pour les professeurs agrégés (passage automatique de HeA3 à HeB2).

 

L’avancement d’échelon au sein de la classe exceptionnelle est automatique, à l’instar de l’avancement d’échelon au sein de la hors classe. Toutefois, le passage du 4ème échelon de la classe exceptionnelle à l’échelon spécial (HeA1) n’est pas automatique et se fait au choix.

- Rythme d'avancement d'échelon des professeurs certifiés, d'EPS, des PLP et des CPE

 

Les professeurs certifiés, les professeurs d’EPS, les PLP et les CPE ayant, au 31 août 2021, au moins trois ans d’ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle peuvent accéder à l’échelon spécial.

La date d'effet de la promotion est le 1er septembre 2021.

Il n'y a pas de candidature à formuler. Les professeurs et CPE remplissant les conditions sont automatiquement promouvables, leur dossier sera automatiquement examiné.

Le nombre de promotions possibles est fixé à 20 % de l’effectif du grade classe exceptionnelle de chaque corps.

Une fois promu à l’échelon spécial (HeA1), l’ancienneté est remise à zéro. Il faut donc ensuite un an pour passer au chevron HeA2, puis un an pour passer au chevron HeA3. On ne peut pas être promu directement du 4ème échelon de la classe exceptionnelle au chevron HeA3, même si on a une ancienneté importante dans le 4ème échelon (sauf si on dispose de mois d'ASA ("Avantage Spécifique d'Ancienneté") attribués par année civile aux agents qui ont assuré leurs fonctions dans un établissement situé dans un "quartier urbain où se posent des problèmes sociaux et de sécurité particulièrement difficiles").

Du 1er septembre 2017 au 1er septembre 2020, les professeurs certifiés et d’EPS, les PLP et les CPE, au 6ème échelon de la hors classe et promus à la classe exceptionnelle étaient reclassés au 4ème échelon de la classe exceptionnelle avec conservation de l’ancienneté acquise (report d'ancienneté) (voir tableau de reclassement). A compter du 1er septembre 2021, les professeurs certifiés, d’EPS, les PLP et CPE, au 7ème échelon de la hors classe et promus à la classe exceptionnelle seront reclassés au 4ème échelon de la classe exceptionnelle avec conservation de l’ancienneté acquise (report d'ancienneté).

Lors des campagnes 2018 et 2019, les Recteurs appuyaient leurs propositions sur les avis portés sur la valeur professionnelle des agents dans le cadre des campagnes 2017 et 2018 d’accès à la classe exceptionnelle.

Depuis la campagne 2020, les inspecteurs et les chefs d'établissement ou, selon le cas, les supérieurs hiérarchiques, formulent chaque année un avis sur chacun des agents promouvables. Ces avis prennent la forme d'une appréciation littérale. Pour les agents affectés dans un établissement d'enseignement supérieur ou ne remplissant pas des fonctions d'enseignement, l'avis est émis par l'autorité auprès de laquelle ils exercent leurs fonctions ou par leur supérieur hiérarchique direct.

Les Recteurs formuleront une appréciation qualitative à partir du CV I-Prof de l'agent et des avis rendus. Cette appréciation se décline en quatre degrés : « Excellent » ; « Très satisfaisant » ; « Satisfaisant » ; « Insatisfaisant ».

Une appréciation pour l'accès à l'échelon spécial d'un degré inférieur à celle attribuée pour l'accès à la classe exceptionnelle devra être motivée.

Nouveauté 2021 : création d'un barème

Les lignes directrices de gestion ministérielles relatives aux promotions publiées au bulletin officiel spécial n° 9 du 05/11/2020 prévoient un barème pour l’accès à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle. L’avis du recteur apporte de 0 à 30 points. L’ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle (observée au 31 août de l’année où le tableau d’avancement est établi) apporte entre 0 et 70 points. Cela constitue une rupture de paradigme, puisque de 2018 à 2020, en l’absence de barème, le recteur choisissait les promus parmi les candidats à qui il avait attribué un avis « Excellent » essentiellement en fonction de leur âge (au profit des plus âgés) et non en fonction de leur ancienneté dans le 4ème échelon.

 

Appréciation du recteur

Excellent

30 points

Très satisfaisant

20 points

Satisfaisant

10 points

Insatisfaisant

0 point

 

Ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle au 31/08/2021

3 ans

0 point

4 ans

10 points

5 ans

20 points

6 ans

30 points

7 ans

40 points

8 ans

50 points

9 ans

60 points

10 ans et plus

70 points

 

- Contingents de promotions pour la campagne 2021 par académie et par corps (certifiés, professeurs d'EPS, PLP, CPE).

 

- Contingents de promotions pour la campagne 2020 par académie et par corps (certifiés, professeurs d'EPS, PLP, CPE).

 

- Contingents de promotions pour la campagne 2019 par académie et par corps (certifiés, professeurs d'EPS, PLP, CPE).

 

- Contingents de promotions pour la campagne 2018 par académie et par corps (certifiés, professeurs d'EPS, PLP, CPE).

 

De 2017 à 2020, les professeurs certifiés, d’EPS, les PLP et CPE, qui étaient au 6ème échelon de la hors classe lors de leur promotion à la classe exceptionnelle étaient reclassés au 4ème échelon de la classe exceptionnelle avec conservation de l’ancienneté acquise (avec report d’ancienneté) (voir tableau de reclassement).

Le passage du 6ème au 7ème échelon de la hors classe (créé depuis le 01/01/2021) se fait sans conservation de l’ancienneté (sans report d’ancienneté).

Cela crée une différence entre les cohortes de promus à la classe exceptionnelle de 2017 à 2020 et les cohortes de promus à compter de 2021 qui seront fortement pénalisées pour l’accès à l’échelon spécial.

Exemples et explications détaillées :

- Un professeur (ou un CPE) qui était au 6ème échelon de la hors classe avec une ancienneté de 8 ans 9 mois et 12 jours a été promu à la classe exceptionnelle au 01/09/2020. Il a été reclassé au 4ème échelon de la classe exceptionnelle avec un report d’ancienneté de 8 ans 9 mois et 12 jours (ancienneté conservée). Dès l’année suivante, ce professeur est automatiquement candidat pour accéder à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle, puisque son ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle est supérieure à 3 ans. Au 31/08/2021, il a une ancienneté supérieure à 9 ans (60 points). S’il n’est pas promu en 2021, au 31/08/2022 son ancienneté sera supérieure à 10 ans (70 points). Ses chances d’être promu à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle seront élevées (sous réserve d’obtenir un avis « Excellent » ou « Très satisfaisant » du recteur) puisqu’il a atteint le barème maximal.

- Un professeur (ou un CPE) était au 6ème échelon de la hors classe avec une ancienneté de 8 ans 9 mois et 12 jours au 01/01/2021. Il a donc été promu au 7ème échelon de la hors classe au 01/01/2021 (date de création de ce nouvel échelon) sans report d’ancienneté (ancienneté remise à zéro). Si ce professeur est promu à la classe exceptionnelle au 01/09/2021, il sera reclassé au 4ème échelon de la classe exceptionnelle avec un report d’ancienneté de 8 mois (délai entre le passage au 7ème échelon de la hors classe et la promotion à la classe exceptionnelle). Ce professeur devra donc attendre le 01/09/2024 avant d’avoir 3 ans d’ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle et pouvoir ainsi être automatiquement candidat pour accéder à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle. Au 31/08/2024, son ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle sera supérieure à 3 ans (0 point). Il devra attendre encore 7 années avant d’avoir le barème maximal (70 points). Ses chances d’être promu à l’échelon spécial entre 2024 et 2030 seront faibles (même en obtenant un avis « Excellent » ou « Très satisfaisant » du recteur) puisqu’il n’aura pas atteint le barème maximal.

 

Texte de référence :

- Lignes directrices de gestion ministérielles relatives aux promotions publiées au bulletin officiel spécial n° 9 du 05/11/2020

 

Contactez nos responsables par mail : jean-baptiste.verneuil@wanadoo.fr

ou par téléphone 04 91 34 89 28 / 06 80 13 44 28

Il s'agit de nos numéros personnels, strictement réservés aux adhérents.

N'hésitez pas à déposer un message avec vos coordonnées lorsque nous ne sommes pas disponibles. Nous rappelons les adhérents dans les meilleurs délais.

 

Pour adhérer au syndicat indépendant, cliquez ICI

 

retour aux "fiches pratiques"

Retour page d'accueil